Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

dimanche 23 juin 2019 à 10h30

Des Noisettes dans l'Engrenage !

Contre le pseudo « contournement Est de Rouen », des noisettes dans l'engrenage !

Deux jours de fête et d'échanges pour s'informer, découvrir d'autres luttes similaires et inventer ensemble les prochaines mobilisations contre la construction des autoroutes A133 et A134.

Au programme : balades naturalistes sur le tracé de l'autoroute, table-ronde sur des luttes contre des grands projets d'aménagement, concerts, ateliers et animations. Et bien sûr, buvette et bons petits plats locaux. Plus de détails bientôt !

Samedi 22 et dimanche 23 juin

Entrée à prix libre.

Pour soutenir l'organisation de la fête : https://www.helloasso.com/associations/effet-…

Inscriptions bénévoles : https://framaforms.org/inscriptions-benevoles…

Programme du dimanche 23 juin

  • 10h : Atelier Synthèse de l'assemblée de lutte du samedi
  • 10h30 : Balade naturaliste sur le tracé de l'A134 avec des naturaliste en lutte, des élus et des habitants
  • 12h : Repas
  • 13h : Assemblée de lutte contre l'A133. Restitution des débats du samedi et bilan commun : que fait-on ensemble, maintenant et demain ?
  • 14h30 : Concert : Jozz (Jazz, Rouen)
  • 15h : Ateliers
    - Formation à l'action non-violente (François Vaillant, Mouvement pour une Alternative Non-Violente). Sur inscription, 20 participants maximum
    - Destruction des terres agricoles : le cas de la Métropole Rouen Normandie (Bouillons Terres d'Avenir, Association de Protection de la Ferme de Bonsecours)
    - Climat : c'est quoi le problème ? Comment agir ? (Alternatiba, Gamers 4 Climate, Youth for Climate)
    - ... et ateliers libres, déterminés par les participants suite à l'assemblée de lutte
  • 18h : Concert : Huit Nuits (Nouvelle chanson française, Rouen)

L'A133-A134 en dates

  • 1972 : date de naissance du projet de « contournement Est »
  • 1991 : relance du projet
  • 2014 : présentation du projet actuel A133-A134
  • 2024 : mise en service annoncée

L'A133-A134 en chiffres

  • 2 nouvelles autoroutes
  • 41 km
  • 35 communes / 100 000 habitants directement impactés
  • 540 hectares de terres agricoles, naturelles et forestières bétonnées
  • 490 millions d'euros d'argent public pour une nouvelle route privée à péage
  • 1 tracé qui ne répond pas aux besoins du territoire et ne permettra pas de décongestionner Rouen
  • Des milliards d'euros garantis pour le constructeur et le concessionnaire
  • Des dégâts incalculables sur la biodiversité et les paysages
  • Des milliers de noisettes pour faire capoter le projet !

Source : message reçu le 20 mai 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir